« Un ostéopathe exclusif, c’est quoi ? »

Un ostéopathe dit « exclusif » a suivi une formation continue complète en ostéopathie et en exerce l’unique activité.

 

« Que signifie Ostéopathe D.O ? »

Les initiales « D.O. » signifie « diplômé en Ostéopathie ». Le diplôme d’ostéopathie est délivré suite à une formation complète de 5 ans minimum, l’obtention d’un clinicat et la soutenance d’un mémoire. Ces initiales sont donc garantes d’un haut niveau de compétence et assure une sécurité au patient.

 

« Mon ostéopathe va-t-il me faire craquer les vertèbres? »

Pas forcément! Contrairement à l’idée reçue, le craquement articulaire ne « remet pas en place » l’articulation mais permet de lui redonner de la mobilité.  Le craquement n’est en aucun cas un signe de réussite ni de dangerosité de la manipulation. De plus, il existe d’autres techniques beaucoup plus douces pour parvenir au même résultat. Le « cracking » n’est pas indiqué chez tous les patients, et c’est l’ostéopathe qui juge nécessaire ou non d’utiliser cette technique. Elle n’est donc pas systématique.

 

« J’ai vu 2 ostéopathes différents, et il m’a semblé que leurs techniques n’étaient pas les mêmes! »

C’est normal. On dit qu’il y a autant d’ostéopathies que d’ostéopathes. Chacun a sa propre sensibilité, ses techniques, et sa façon de voir les choses. Le résultat doit cependant être primordial. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec un ou une praticien(ne), vous pouvez en parler avec lui (elle) ou bien changer de thérapeute. La confiance en votre praticien est primordiale pour la réussite de votre traitement.

 

« Quelle est la différence entre Ostéopathe, chiropracteur et masseur kinésithérapeute ? »

 L’Ostéopathe s’intéresse à votre corps dans sa globalité, il traite la colonne, les membres, le crâne, le ventre, les os, les fascias (les enveloppes du corps )… Son principe de traitement est de corriger la ou les parties du corps qui manque de mobilité et qui peut être en lien avec le motif de consultation. L’ostéopathie tente elle  de trouver la cause d’un symptôme pour soulager la douleur.

 Le Chiropracteur, lui, ne s’occupe que de la colonne vertébrale avec principalement des techniques structurelles.

 Le Masseur-Kinésithérapeute exerce lui un métier différent mais complémentaire. La kinésithérapie s’occupe en effet du processus de rééducation après un traumatisme (musculation et proprioception), et prodigue des massages en cas de douleur…

 

« Faut-il une prescription médicale pour consulter un ostéopathe ? »

Non. L’ostéopathe est un consultant de premier rang. Il connait les limites de son art et est à même de poser un diagnostic d’exclusion, c’est-à-dire d’orienter les patients qui ne rentrent pas dans son champ de compétences vers un médecin généraliste ou spécialiste.